top of page

Ligne de temps de la famille Fermanian

Informations tirées du livre « La Famille Fermanian », Stéphane Desjardins (Presses de l’Université d’Ottawa), 2022
histoire du Cinéma Pine

Découvrez La famille Fermanian, un nouveau livre par Stéphane Desjardins portant sur l’histoire du Cinéma Pine de Saint-Adèle.

Disponible chez Les Presses de l’Université d’Ottawa en format papier, relié, PDF et ePub.

1988
1988
1988

Geneviève quitte son emploi pour se consacrer à plein temps au cinéma familial. Elle prend en charge l’administration et les ressources humaines. Fille d’entrepreneurs, elle a commencé à travailler à 14 ans au Village du père Noël.

1990
1990

Le Pine projette les films du Festival international des premières œuvres.

1990
1993
1993
1993

Le Pine est le premier cinéma québécois à se doter du son Dolby stéréo numérique.

1995
Août 1995

Inauguration de la phase II du cinéma Pine, rue Valiquette, à l’emplacement de l’ancienne Karibian Fruit, l’endroit même où la famille Fermanian a pris racine à Sainte-Adèle. La phase II compte trois salles, qui permettront de projeter davantage de films doublés en français. Lancement des Plaisirs à deux, l’offre combinée d’un souper pour deux personnes au Spago et d’un film au Pine à un prix imbattable. Au-delà de son aspect commercial, cette offre devient rapidement un classique de la vie culturelle adéloise.

1995
1997
1997
1925
1997

Première billetterie automatisée avec écran tactile. Ouverture du Pine à la Station touristique de Mont-Tremblant. Cette succursale sera vendue en 2008. Les Laurentides connaissent leur Grand verglas, un an avant celui de 1998. Le Pine doit fermer quelques soirs.

1999
1999

Naissance de Mimi ( Michèle Fermanian ), qui a occupé tous les postes au sein de l’entreprise familiale, mais n’y voit pas son avenir professionnel.

1999
2000
2000
2000

Charlotte Le Bon, actrice, réalisatrice, star française de la télé et du cinéma, travaille comme ouvreuse au Cinéma Pine pendant ses études secondaires. Le représentant d’une agence de mannequins la repère dans le lobby du Pine, ce qui lancera sa carrière internationale.

2001
2001

Premier lancement hollywoodien d’un film québécois au Cinéma Pine, avec Un crabe dans la tête d’André Turpin. Des vedettes comme David La Haye, Isabelle Blais et Emmanuel Bilodeau foulent le tapis rouge et rencontrent le public sous les projecteurs. Depuis sa création, le Cinéma Pine a organisé près d’une cinquantaine de lancements de films québécois.

2001
2003
2003
2003

Première du film Séraphin : un homme et son péché de Charles Binamé, au Cinéma Pine. C’est un triomphe. Des vedettes comme Pierre Lebeau, Karine Vanasse, Roy Dupuis, Rémy Girard, Céline Bonnier, Benoit Brière, Yves Jacques, Anne-Marie Cadieux, Julien Poulin, Louise Portal et Marie Tifo défilent sur le tapis rouge. Les foules ne dérougissent pas pendant des semaines. Le film s’inspire des Belles histoires des Pays-d’en-Haut, le radioroman et le téléroman du plus illustre personnage historique de Sainte-Adèle : Claude-Henri Grignon.

Juin 2003

Perry, le frère de Tom, décède. Geneviève est enceinte d’un fils qui se nommera… Perry, qui naîtra en octobre. Importantes rénovations de la phase I : la billetterie, située auparavant devant l’entrée, est déménagée dans le fond du lobby.

2003
bottom of page